Dette à court terme de l'Etat

Les Certificats de Trésorerie, prévus à l’article 95(2) de la loi modifiée du 8 juin 1999 sur le Budget, la Comptabilité et la Trésorerie de l’Etat, sont régis par le règlement grand-ducal du 18 avril 2020 fixant les conditions et les modalités d’émission d’emprunts par l’État et abrogeant le règlement grand-ducal du 7 février 2013 fixant les conditions et les modalités d’émission d’emprunts par l’État.

Lancé en juin 2020, il s’agit d’un instrument négociable qui permet à la Trésorerie de l’Etat de se procurer à brefs délais les liquidités requises et constitue une alternative attractive par rapport aux lignes de crédit en compte courant et prêts bancaires à court terme. Contrairement à ces derniers, la négociabilité des certificats de trésorerie les rendent d’autant plus intéressants pour le détenteur, ce qui se répercute en revanche positivement sur le taux d’intérêt à payer par l’Etat. L’émission des certificats de trésorerie se fait de façon à optimiser la gestion des liquidités par la Trésorerie.

Dernière mise à jour